Envie de découvrir l'hypnose par vous même?
Réservez votre place dès maintenant pour nos ateliers auto-hypnose

QU'EST CE QUE L'HYPNOSE ERICKSONNIENNE?

L'hypnose Ericksonnienne : qu'est ce que c'est?

Une technique de communication utilisant des protocoles d’intervention spécifiques, ajustés aux besoins du client.

Une démarche de thérapie et de développement personnel

Orientée vers la solution

Qui permet de recréer volontairement un état modifié de conscience

Avec le concours entier de la personne.

Milton Erickson créateur de l'hypnose thérapeutique

L’hypnose Ericksonnienne, aux antipodes de l’hypnose spectacle, se situe dans le champ de l’hypnose moderne.
L’hypnose Ericksonienne tire son nom du Psychiatre Milton Erickson qui dans les années 60, a renversé les pratiques de l’hypnose classique et a réalisé de nombreux travaux sur l’hypnose thérapeutique.
Son postulat de départ affiche que chacun possède en lui les ressources dont il a besoin, pour répondre aux problèmes qu’il se pose.
Sur ces bases, il a développé une pédagogie facilitant la création d’un état hypnotique, volontaire et sur mesure, pour chaque client. Dans son approche, l’état hypnotique n’est pas un but en soi, c’est un moyen d’atteindre le changement que se fixe la personne, en allant s’adresser au siège de ses expériences, de ses apprentissages, de ses automatismes et en utilisant ses capacités d’adaptation et ses compétences.

Pourquoi s’adresser à l’inconscient ?

La définition de l'inconscient en hypnose Ericksonienne

Selon Milton Erickson, l'inconscient n'est pas constitué des pulsions refoulées qui feraient conflit dans la conscience (inconscient Freudien). Au contraire l'inconscient est un allié et un réservoir de ressources insoupçonnées.

L’inconscient fonctionne à une vitesse étonnante et surtout il apprend très vite et mémorise tout.

Il est un constat partagé aujourd’hui que nous n’utilisons que 10% environ de nos capacités avec notre conscient. Et que les 90% restantes sont gérées de manière inconsciente.
On sait que consciemment, on peut réaliser environ 6 à 8 taches simultanément. L'inconscient, lui, est en mesure de réaliser environ 60000 taches en simultané (ce n'est qu'une estimation, car personne n'est capable de mesurer une telle chose). Pensez ne serait-ce qu'au fait de marcher. Des dizaines de muscles sont commandés avec une précision d'horloger pour permettre à cette masse verticale lourde qu'est notre corps, de tenir en équilibre et d'avancer avec une grâce particulière. Le conscient est incapable de piloter le simple fait de marcher.

Il vous est sans doute arrivé d’observer les difficultés qu'a un enfant pour apprendre à marcher.

Comme pour tout apprentissage (apprendre à conduire, à rouler à vélo, ...), on commence par une phase où l'on décompose consciemment chaque action. Et nous pouvons constater combien nous sommes maladroits quand c'est le conscient qui conduit !

Rappelez-vous des débuts de certains de vos apprentissages !

L’inconscient crée les automatismes qui servent à vous libérer l’esprit et le corps

Une fois que l’inconscient a compris la marche à suivre, il met en place des réflexes, des automatismes et prend le relais.

Quand la conduite devient inconsciente (automatique, réflexe), vous pouvez rouler en ville, manier le volant, la boite de vitesse, écouter de la musique, parler avec vos passagers et penser à autre chose.

Si l’inconscient n’a pas de directives claires, il fait ce qui est le mieux dans la situation à un moment donné

Il peut s’avérer que plus tard, cet automatisme, cette réaction émotionnelle, cette sensation dans certains contextes ne soient plus pertinents et soient même limitants.

Tout cela n’est qu’apprentissage. On peut donc s’en défaire et apprendre quelque chose de nouveau.

Pour résumer l’inconscient a 3 missions fondamentales :

 S’occuper du fonctionnement du corps,

Traiter et stocker toutes les informations que nous recevons pour nous les mettre à disposition quand nous en avons besoin

Protéger le corps et le mental.